Bienvenue sur CherClient, le premier wiki dédié à la relation client, sur lequel vous pouvez partager votre avis, vos expériences et votre savoir-faire avec la communauté.

Communauté

 

boutoncreerarticle

Pour créer un article

vous devez vous identifier ci-dessous!

Login using Facebook

Visiteurs

L’usage est la mesure du succès d’une innovation

Pages vues : 9818    

L’innovation est le moteur de la croissance économique. Les responsables Marketing sont donc toujours à la recherche d’innovations (stratégique, produit ou processus) car même si l’innovation est toujours une activité à risque, ils sont incités à innover pour se créer des occasions de « sur-profit ». Aujourd’hui une des voies simples consiste à bien utiliser les technologies de l’information et des communications, mais attention pour une organisation innover exige toujours d’apprendre au niveau individuel et collectif.


C’est toujours sur le terrain de l’usage que se gagne la bataille de l’innovation. L’usage va permettre à une invention de trouver sa place qui n’est pas toujours celle que son inventeur lui destinait. Par exemple le rail a été à l’origine mis au point pour faciliter l’extraction du charbon dans les mines, et le transistor pour s’affranchir des lampes. I ntroduire un nouveau produit représente un risque, d’autant plus grand qu’il faut faire émerger le besoin et éduquer le client. Attention au rejet de ce que l’on ne connaît pas, l’inconnu est toujours jugé dangereux et généralement les consommateurs rejettent les concepts les plus innovants.


Si l’on prend le cas des technologies de l’information pour les entreprises, leur apport ne se lit pas immédiatement dans les comptes d’exploitation mais dans les innovations qu’elles génèrent : impact sur la productivité finale et surtout possibilité de se différencier de la concurrence. L’apport principal pour les entreprises utilisatrices est la capacité à inventer et à apprendre de nouvelles stratégies organisationnelles et concurrentielles qui permettent de faire la différence. Pour sortir des cas habituels (Dell, Wal Mart, Fedex, …) et regarder l’apport des technologies de l’information au niveau de tout un secteur par exemple, dans l’industrie automobile elles ont permis de donner un nouveau souffle, par le développement du juste à temps, de la qualité totale, de la modélisation virtuelle, de l’ingénierie simultanée, de nouvelles formes d’intégration des fournisseurs dans la conception et de nouvelles aides à la conduite.


Pour les responsables Marketing les technologies de l’information offrent de nombreuses possibilités d’innover dans le positionnement de leur offre, au niveau du produit en ajoutant de nouveaux services (par exemple le suivi des colis dans les activités logistique), au niveau du prix (par exemple la tarification variable dans les activités touristiques), au niveau du canal de distribution (par exemple en vendant via le web ou les médias sociaux), au niveau de la communication avec le marketing base de données ou en utilisant de nouveaux médias comme les sites web, l’e-mail et les réseaux sociaux, et par-dessus tout au niveau de la connaissance des clients. Pour aller plus loin sur ce dernier sujet : http://www.fidelead.fr/De-l-importance-de-la-connaissance-client_a4243.html


Michel Bruley, Directeur Marketing Teradata Europe de l’Ouest

   



Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.9 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
Imprimer Envoyer
Écrit par Michel Bruley   
Lundi, 05 Septembre 2011 07:33
Mise à jour le Lundi, 05 Septembre 2011 07:41
 

Promouvoir

Bannière

Certification

Label Orange b2b

Magazine

Magazine OUT of the BOX
Mentions Légales